(Traduction temporaire / Google)

Ali-Sabieh / Assamo est située dans le sud-est et à l’écart de la ville de Djibouti, la capitale du pays, à environ 120 km. Bordant l’Éthiopie et la Somalie, il s’agit de collines basses et d’altitudes moyennes traversées par des oueds «rivières asséchées» et de vastes zones d’acacias clairsemés, d’arbustes mixtes et de petits jardins développés dans les oueds plus larges où l’accès à la nappe phréatique est facile.

De par sa situation géographique à la frontière avec l’Éthiopie et la Somalie, la diversité des espèces d’oiseaux de ce site révèle un mélange d’espèces différent de celui des autres IBA de Djibouti. Les oueds avec des arbustes en acacia soutiennent le crombec du nord, la paruline arabique, le merle noir, les batis à tête grise, les barbets à gorge jaune et à gorge noire, le spurfowl au cou jaune et le pie-grièche à plaques roses.

Les wadis avec des patchs de Tamarix supportent des espèces de nightjar (probablement des nightjars européens et nubiens). Les jardins abritent un grand nombre de bulbuls somaliens et du tisserand de Rüppell, de la mulette sourcilière bleue, du martin-pêcheur à la tête grise, du pic-bec à bec rouge, de la cire cramoisie, de la pytilia à ailes vertes, de laque brillante et variable ainsi que de l’étourneau étoilé. Ali-Sabieh / Assamo est la seule région de Djibouti où l’on a observé le chardonneret noir abyssin, le souimangane soutenu par la pourpre et le faucon chantant pâle.

De plus, la région abrite deux espèces de mammifères menacées au plan mondial, telles que le Panthère du Léopard pardus pardus en voie de disparition et l’antilope vulnérable Beira, Dorcatragus megalotis.


View Larger Map