(Traduction temporaire / Google)

La plaine de Hanlé a un biotope similaire qui constitue une grande dépression alluviale avec un garrot d’acacia à faible mélange, des oueds peu profonds et de vastes tapis de sable éparpillés sur de basses collines bordées de montagnes escarpées. Dans plusieurs petites localités, la zone contient de l’eau douce permanente qui contient de grands peuplements d’hyphaènes doum palm, comme Hyphaene et des parcelles de marais.

Hanlé, y compris les plaines de Galafi, Daoudaoua et Gagadé, héberge une petite population d’autruches et les zones d’eau douce abritent un petit nombre d’oiseaux aquatiques reproducteurs, tels que le pluvier à ailes lisses, le pluvier à trois bandes, le crake noir et l’oie égyptienne. Et la région est connue comme le seul cas enregistré à Djibouti concernant le cormoran à longue queue, le martin-pêcheur malachite et le coucal à sourcils blancs (Welch et Welch, 1998).


View Larger Map